Nos observatoires

 

Gardons le contact

Oiseaux des jardins

Oiseaux des jardins est un observatoire co-fondé avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO). Son objectif est d’apprendre à reconnaître les oiseaux et les compter dans la cour d’école, dans un parc public ou même sur son balcon ! Tout en prenant plaisir à observer la nature, les participants s’investiront dans un programme de recherche visant à étudier les effets du climat, de l’urbanisation et des pratiques agricoles sur la diversité des oiseaux communs. En participant, les observateurs aideront directement les scientifiques à comprendre quand et pourquoi les oiseaux visitent les jardins. Vous trouverez ici tous les éléments nécessaires à votre participation.

 

La Tourterelle turque

Décrire le chant de la Tourterelle turque

© Camille Gévaudan | wikimedia commons

Tout comme le chant du Pigeon ramier et du Pigeon biset, le chant de la Tourterelle turque est grave, on voit donc sur le sonagramme uniquement des marques proches du bas du graphique.

C’est un enchainement de notes de même hauteur, aucune n’étant plus aigüe ou plus grave que l’autre.

Ce qui permet de différencier son chant de celui du Pigeon ramier est le rythme avec lequel les notes sont répétées. Dans le cas de la tourterelle une première note courte est suivie d’une deuxième plus longue et d’une troisième aussi courte que la première. La deuxième note est plus longue mais aussi plus accentuée : cou-coûh, cou.

Page modèle: 

 Nous suivre sur facebook