Nos observatoires

 

Gardons le contact

Oiseaux des jardins

Oiseaux des jardins est un observatoire co-fondé avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO). Son objectif est d’apprendre à reconnaître les oiseaux et les compter dans la cour d’école, dans un parc public ou même sur son balcon ! Tout en prenant plaisir à observer la nature, les participants s’investiront dans un programme de recherche visant à étudier les effets du climat, de l’urbanisation et des pratiques agricoles sur la diversité des oiseaux communs. En participant, les observateurs aideront directement les scientifiques à comprendre quand et pourquoi les oiseaux visitent les jardins. Vous trouverez ici tous les éléments nécessaires à votre participation.

 

Le chant des oiseaux

Les oiseaux s’envolent avant que vous n’ayez pu les approcher d’assez près pour les distinguer ? Une solution est de reconnaître leurs chants pour les différencier de loin et sans même les voir !

Différencier le chant des cris

© Malene Thyssen | wikimedia commons

La plupart des oiseaux utilisent les cris pour avertir d’un danger, appeler d’autres oiseaux, défendre leur territoire. Chaque espèce possède un grand nombre de cris spécifiques à chaque situation.

Un cri très particulier et généralement facile à reconnaître est le chant, celui-ci étant plus long et plus mélodieux que les autres cris. Les oiseaux chantent principalement durant la saison de reproduction afin d’attirer les femelles pour se reproduire. C’est aussi un moyen pour les partenaires de se reconnaître, car chaque individu a une signature vocale qui lui est propre. Certaines espèces chantent durant tout le cycle de reproduction, tandis que d’autre s’arrêtent dès le début de la ponte ou de l’élevage des jeunes. Chez les oiseaux, le chant est émis grâce à un organe appelé syrinx.

Entendre un oiseau chanter ne signifie pas obligatoirement la présence d’un nid. Certains oiseaux peuvent chanter sans trouver de partenaire ou encore chanter durant leur halte migratoire.

En dehors de la reproduction le chant est aussi une façon de délimiter et défendre son territoire. On peut entendre le chant de certaines espèces en automne ou en hiver, c’est le cas du Rougegorge familier qui est solitaire et défend son territoire toute l’année.

Les chants sont caractéristiques de chaque espèce, on peut donc reconnaître un oiseau sans le voir et uniquement en l’entendant chanter. La meilleure période pour écouter les oiseaux chanter reste le printemps, alors n’hésitons pas ! Sortons et tendons l’oreille.

Comment reconnaître un chant ?

Pour pouvoir reconnaître de nombreux chants d’oiseaux, il faut pouvoir les décrire. Dès qu’un oiseau chante, il va falloir se poser des questions :

  • Est-ce qu’il y a des strophes, c'est-à-dire une succession de notes, et sont-elles répétées  ?
  • Vont-elles vers l’aigu ou le grave  ?
  • Le son est-il de plus en plus fort ou au contraire diminue-t-il au cours de la strophe ?
  • Quel est le timbre du son : clair, croassant, grinçant, … ?
  • Quels sont les rythmes avec lesquels les notes sont jouées ?

Un chant d’oiseau va aussi pouvoir être décrit dans l’alphabet avec des syllabes comme « tuit, groû, ou-roû-coû ». Les accents circonflexes correspondent aux notes qui sont accentuées mais les hauteurs de chant et certains rythmes ne sont pas indiqués.

Pour vous aider à apprendre à reconnaître les chants d'oiseaux, nous vous proposons cette clé de détermination.

Regarder un chant, c'est possible !

Les humains utilisent plus leur vision que leur ouïe, il est donc possible pour s’aider dans un premier temps, de se représenter le chant de façon visuelle  avec l’aide d’un sonagramme.

 

Sur le sonagramme, le temps est représenté de gauche à droite. Comme pour une frise chronologique, les éléments représentés sur la gauche se sont passés avant ceux représentés sur la droite. Les marques représentent les sons. Plus elles sont foncées, plus le son est intense, fort. Plus les marques se rapprochent du haut du graphique, plus le son est aigu, et au contraire, quand les marques sont proches du bas du graphique, le son est grave.

Les chants improvisés

Certaines espèces d'oiseaux chantent une mélodie qui ne se répète pas comme :

La Fauvette à tête noire

Le Merle noir

Le Rouge gorge familier

Les chant stéréotypés mélodieux

D'autres oiseaux chantent des mélodies stéréotypées, c'est à dire toujours identiques, avec des parties qui se répètent que l'on appelle des strophes, comme :

L'Accenteur mouchet

Le Grimpereau des jardins

La Mésange bleue

La Mésange charbonnière

Le Pinson des arbres

Le Rouge queue noir

Les chants stéréotypés uniformes

Voici une sélection de ressources pour apprendre les chants des oiseaux

Apprendre à reconnaître le chant des oiseaux

Page modèle: 

 Nous suivre sur facebook