Nos observatoires

 

Gardons le contact

 

La biodiversité menacée par l'Homme

Le développement d’une seule espèce, l’Homme, met en péril la biodiversité. L’accroissement phénoménal de la population humaine au cours des derniers siècles, passant d’un milliard d’individus en 1800 à 6 milliards au début du XXIème a de multiples conséquences sur la biodiversité.
Le développement des terres agricoles et des villes transforme des espaces naturels, on parle de changements d’occupation des sols. Les conséquences sur les habitats naturels sont une destruction directe mais aussi une fragmentation : ils sont de plus en plus petits et de plus en plus isolés les uns des autres. En un peu moins de 10 000 ans, on estime que les deux tiers de la surface du globe ont été modifiés. En France, l’équivalent de la surface d’un département est urbanisé tous les sept ans.

 

A gauche, Parc d'Activités International Paris Nord situé en région parisienne, à droite, moisson en cours grâce à des tracteurs.

© Wikimedia

On parle souvent du changement climatique qui correspond entre autres à une augmentation de la température moyenne du globe de 0.7°C. Cette augmentation de la température peut induire une migration des espèces vers des zones où la température est plus adaptée mais toutes les espèces ne sont pas capables de migrer assez vite. Certaines espèces pourraient s’adapter mais l’évolution est souvent trop lente. Enfin, l’augmentation des températures pourrait provoquer des extinctions d’espèces. Les coraux, par exemple sont très sensibles à l’augmentation de la température. Le changement climatique est du à une augmentation de la teneur en dioxyde de carbone de l’atmosphère. C’est une des conséquences de la perturbation par l’Homme des cycles des éléments chimiques. L’Homme perturbe aussi le cycle de l’eau, de l’azote…

  • La pollution de l’air, de l’eau et des sols perturbent les écosystèmes et peuvent conduire à des extinctions d’espèces. Ainsi, 40 à 50% des champignons d’Allemagne ont disparu ces 60 dernières années.
  • La surexploitation des espèces consiste en une exploitation de celles-ci plus importante que leur capacité à se renouveler. Ainsi, 69% des espèces aquatiques consommables ont été détruites, surexploitées ou pêchées à la limite de la surexploitation. A la surexploitation directe s’ajoute la surexploitation indirecte quand une espèce est victime de l’exploitation d’une autre ; celle-ci survient notamment dans le cadre de pêche non ciblée.
Marché au thon de Tsukiji au Japon. Certaines espèces de thon rouges sont en danger d’extinction du fait d’une pêche intensive.

© Fisherman | Wikimedia

 

  • Les introductions d’espèces exotiques peuvent conduire à des extinctions d’espèces et avoir de graves conséquences sur le fonctionnement des écosystèmes. Le développement des transports entre continents a largement favorisé l’introduction d’espèces exotiques, qu’elles soient volontaires ou non. La plupart de ces espèces ne peut pas se développer dans son nouvel environnement mais quelques-unes s’y maintiennent. Parmi celles-ci quelques-unes prolifèrent de façon importante et peuvent perturber l’écosystème où elles se sont implantées. C’est le cas par exemple des écrevisses venant d’Amérique du Nord qui ont été introduites en Europe notamment pour le commerce et qui sont porteuses d’un champignon qui peut décimer des populations d’écrevisses européennes en quelques semaines.
L’ensemble de ces impacts humains se retrouvent à l’échelle de la planète, on parle donc de changements globaux. Il faut noter que jusqu’à présent, ils ont rarement conduit à des extinctions globales d’espèce. Pour l’instant, ils induisent surtout des extinctions locales ou des variations d’abondance mais peut-être que cela ne sera plus vrai à plus long terme. Le déclin ou la disparition d’une espèce peut perturber les relations entre espèces et induire le déclin ou la disparition d’autres espèces.
 
L’Homme comme toutes les autres espèces est un élément de la biodiversité. Il n’est pas en-dehors de la nature, il interagit avec d’autres espèces. Ses activités ont des conséquences sur les écosystèmes et l'Homme a besoin de la biodiversité pour survivre.

La biodiversité : impact de l'Homme ?

Quel est l'impact de l'Homme et de ses activités aujourd'hui sur la biodiversité ? Et demain : quel sera le tissu vivant sur notre planète ? Comment va-t-il continuer à évoluer ? Quel est et sera la responsabilité de l'Homme? Autant de questions que nous vous proposons de soulever ici pour contribuer à la réflexion sur un sujet qui touche de près nos sociétés.

Retrouvez toute une sélection d'articles et de ressources sur ce sujet en suivant ce lien vers la plateforme d'enseignement à distance du Muséum : 

La biodiversité : impact de l'Homme ?

 Nous suivre sur facebook