Sauvages de ma rue

Vous pensiez être entourés de béton ou d’asphalte, mais un regard un peu plus attentif à vos pieds vous permet de découvrir qu’il existe une vraie e à vos pieds ! Sauvages de ma rue est un observatoire de sciences participatives qui s’intéresse à la flore sauvage urbaine. Ce projet est porté par l’association Tela Botanica et par le Muséum national d’Histoire naturelle. Vos observations permettront aux chercheurs de compléter leurs connaissances sur la répartition des es en ville, l’influence des espaces verts (même minuscules tels que les pieds d’arbres) la qualité de la biodiversité. Les chercheurs ont besoin de vos données !

Titre pour la séquence "Étapes"
Comment participer ?
Etapes
Titre de l'étape
Étape n°1 : Découvrez le protocole
Texte

 

Visionner la vidéo de présentation :

 

Le principe du protocole :

  1. Choisissez une zone à inventorier (rue entière, portion de rue, cour d’établissement...) et complétez la partie localisation de la fiche de terrain. Si vous effectuez vos observations dans une cour ou sur une terrasse pensez à bien le préciser dans “Notes” lors de la saisie des données. Vous êtes prêts à partir à la recherche des plantes sauvages !
  2. Votre objectif est de reconnaître les es présentes dans la zone choisie. Pour identifier les plantes, tous les moyens sont bons : notre livret de participation, guides d’identification papier ou électronique... Si vous n’arrivez pas à identifier une plante, pas de panique ! Vous pourrez indiquer plante “non déterminée” et joindre une photo lors de la saisie des données.
Titre de l'étape
Étape n°2 : Téléchargez le livret de participation
Texte

 

Pour participer, vous aurez besoin des documents suivants :

 

Titre de l'étape
Étape n°3 : Préparez et planifiez votre sortie botanique
Texte

 

Quand participer ?

Ce protocole peut être réalisé toute l’année. Mais les plantes sont plus facilement reconnaissables lorsque les rs sont présentes, c’est-à-dire à la rentrée ou au printemps.

Que prévoir avant ?

Reconnaissance préalable
Une détermination des es en amont de votre séance peut vous permettre de construire une mini clé de détermination spécifique au milieu observé pour le cas où les élèves n’arriveraient pas à utiliser les outils prévus (livre «Sauvages de ma rue» que l’on trouve dans toutes les librairies, clé de détermination ci-après...).

Entraînez vos élèves
Pour éviter tout oubli sur le terrain qui empêcherait la saisie des données, nous vous conseillons de présenter le protocole à vos élèves en classe ainsi que la fiche de terrain. Avant votre sortie sur le terrain, nous vous conseillons de réaliser une séance préparatoire à l’observation des plantes (présenter les différents types de feuilles, de fleurs...), à l’utilisation de es ou guides...

Le matériel nécessaire (par groupe de 3-4 élèves)

  • 1 appareil photo avec option macro (non obligatoire) ;
  • De quoi écrire ;
  • 1 livret de participation ;
  • Le livre Sauvages de ma rue.

 

Quelques précisions sur le protocole

Qu’est-ce qu’une plante sauvage ?

Une plante sauvage est une plante qui pousse spontanément à la différence d’une plante horticole plantée par un jardinier. Mais avec le temps, certaines plantes de jardinerie ont fini par coloniser nos rues de manière spontanée comme, par exemple, la passiflore.

Où participer ?

Vous pouvez réaliser vos observations dans tous les espaces interstitiels. Vous pouvez ainsi participer dans la cour de l’établissement, sur un trottoir…

Je n’arrive pas à déterminer une espèce…

Malgré notre clé de détermination, il est parfois difficile de déterminer une plante (par exemple, si elle n’est pas en fleur) dans ce cas, pas de  panique ! Vous pourrez indiquer plante “non déterminée” et joindre une photo lors de la saisie des données. Rien ne vous empêche également de repasser quelques jours après pour réessayer de la déterminer (elle peut avoir fleuri entre-temps). Vous pourrez alors modifier votre relevé.

Titre de l'étape
Étape n°4 : Identifiez et envoyez vos données
Texte

 

Quelques informations sur la détermination des plantes sauvages

Votre objectif est de reconnaître un maximum d’espèces de plantes présentes sur l’espace choisi.

Pour déterminer les plantes, nous avons créé une clé de détermination qui renvoit vers le livre  : "Sauvages de ma rue  - Le guide des plantes sauvages des villes de France". Ce livre présente les 240 plantes sauvages les plus répandues dans les rues des villes de France métropolitaine. Chaque e est décrite d’une façon claire, sans terme technique afin que tout citadin, sans aucune formation en botanique, puisse apprendre à identifier celles qui poussent dans son environnement immédiat. Les descriptions sont assorties de photographies et des informations sont fournies sur l’écologie de ces espèces (les endroits où on les trouve préférentiellement) ainsi que sur leurs usages alimentaires ou médicinaux.

Dans cet ouvrage, les plantes sont regroupées par la couleur de leur r, ainsi, vous pouvez facilement déterminer la plante, si elle est en fleur.

Listez sur la fiche de terrain toutes les espèces observées et leur milieu (pied d’arbre, mur, pelouse...). Un doute sur l’espèce ? Des difficultés à identifier ? Un conseil : photographiez les plantes, et de retour en classe vous pourrez utiliser les outils d’identification mis à votre disposition.

Saisir vos données

L'envoie de vos observations aux chercheurs est très rapide et ne devrait vous prendre que quelques minutes !
Avant de nous dire quelles espèces ont été vues, il faudra commencer par décrire l'environnement dans lequel vous avez réalisé vos observations : êtes vous en n ou rural ? des produits phytosanitaires ont-ils été utilisés ? Toutes ces informations sont susceptibles d’expliquer la répartition des êtres vivants observés. Cette description de l’environnement proche est appelée "Zone d’observation". Cette étape peut-être faite avant la séance avec les élèves et ne sera demandée qu'une seule fois.
Pour vous permettre de préparer la création de vos zones d’observations, voici une

liste des informations

qui vous seront demandées.

Titre de l'étape
Étape n°5 : Et plus si vous le souhaitez !
Texte

 

En mettant en place ce protocole, vous permettrez à vos élèves de découvrir, sur le terrain, une partie de la biodiversité présente dans votre établissement. Mais vous pouvez aller encore plus loin  !

Ainsi, en amont de la participation, vous pouvez faire réfléchir vos élèves à l’importance du respect du protocole. L’objectif est qu’ils comprennent que la standardisation induite par un protocole permet aux scientifiques de comparer les observations réalisées à un point A à celle d’un point B : la durée d’observation, la méthode d’observation sont les mêmes quels que soient l’endroit ou l’observateur. Outre le protocole qui doit être scrupuleusement respecté, les élèves comprennent la nécessité pour les chercheurs d’avoir de nombreuses données dans l’espace mais aussi dans le temps.

Après avoir participé, vous pourrez utiliser les résultats disponible sur le site pour, par exemple, comparer la richesse et la biodiversité de votre établissement à celle d’autres établissements. Ces comparaisons amèneront vos élèves à s’interroger sur les actions qui pourraient être mises en place pour favoriser la biodiversité de la cour (mise en e de parcelles par exemple). En renouvelant les observations, vous pourrez suivre l’impact de ces actions dans le temps.
Vous pouvez également réaliser des graphiques représentant les es présentes dans différentes zones de l’établissement. Ces graphiques permettent aux élèves de visualiser simplement qu’il y une différence importante entre deux milieux de la cour. Ils peuvent ensuite proposer des hypothèses pour expliquer les différences de peuplement (des facteurs tel que l’humidité ou la température par exemple).

De nombreuses activités pédagogiques vous sont proposées (voir le bloc "Pistes pédagogiques" ci-dessous). A titre d’exemple, nous avons élaboré des pistes pour que vos élèves apprennent à analyser des données à la manière d’un chercheur en écologie.

Protocole

Protocole sauvages : Sauvages de ma rue

Pistes pédagogiquesVoici quelques propositions d’activités pouvant vous aider à intégrer cet observatoire à votre progression pédagogique.