Lichens Go !

Perméables à l’eau, les lichens sont très exposés à la pollution atmosphérique. Toutefois, les différentes es de lichens ne sont pas toutes affectées par la pollution. Certaines y sont très sensibles et meurent rapidement quand l’air devient pollué, d’autres au contraire sont très résistantes et d’autres encore sont favorisées par certains types de pollution. En étudiant les différents types de lichens qui poussent sur les arbres, vous pouvez évaluer la qualité de l’air grâce à ce protocole. Les lichens croissants très lentement, ils indiquent un niveau de pollution cumulé sur plusieurs années et non une valeur instantanée.

 

 

Titre pour la séquence "Étapes"
Comment participer ?
Etapes
Titre de l'étape
Étape n°1 : Découvrez le protocole Lichens Go !
Texte

 

Visionner la vidéo de présentation :

 

Le principe du protocole :

  1. Choix de la zone. La zone que vous étudierez doit comporter au minimum 3 arbres isolés (donc ni en forêt ni dans un bosquet). Ces arbres doivent être espacés entre-eux de 2 à 10 mètres.

  2. Choix des arbres. Vous devrez réaliser l’inventaire des lichens présents sur 3 arbres (si la zone choisie ne permet pas de faire mieux, vous pouvez faire vos observations sur seulement 2 arbres mais pas moins). Ces arbres doivent être :
    - bien droits, de circonférence supérieure à 40 cm ;
    - ni des résineux (pins...), ni des platanes ou bouleaux (sur ces es, l’écorce est régulièrement renouvelée ou trop acide empêchant le maintien de lichens anciens) ;
    - peu ou pas recouverts de mousse ou de lierre ;
    - avec les branches les plus basses à, au moins, 2 mètres de haut.

  3. Relevez les lichens. Pour chaque arbre, repérez avec une boussole (ou votre smartphone) la face de l’arbre qui est exposée au nord (elle est donc tournée vers le nord). Fixez ensuite verticalement la grille composée de 5 carrés (voir rubrique matériel page suivante) sur le tronc avec des ficelles ou des sangles. Le bas de la grille doit être placé à un mètre du sol.
    Déterminez ensuite les différentes espèces présentes à l’aide de la clé de détermination. Pour chaque espèce, indiquez le ou les carrés de la grille où elle est présente. Dans l’idéal, prenez une photo (en macro) de chaque espèce. Faites de même pour les faces est, ouest et sud de l’arbre.
    Pensez à compléter au fur et à mesure la fiche de terrain.

 

Titre de l'étape
Étape n°2 : Téléchargez le livret de participation
Texte

 

Pour participer, vous aurez besoin de ce document :

Titre de l'étape
Étape n°3 : Préparez et planifiez votre sortie
Texte

 

Quand participer ?

Ce protocole peut être réalisé toute l’année par un jour sec (la pluie complique la détermination des lichens).

 

Que prévoir avant ?

Répartir le travail
Afin de ne pas perdre de temps sur le terrain, nous vous conseillons de bien rappeler les différentes étapes du protocole à vos élèves en salle. N’hésitez pas à constituer les sous-groupes pour chaque arbre avant la sortie de terrain.

Faire un repérage sur le terrain
Nous vous conseillons d’aller vérifier, en amont, que les arbres sur lesquels vous voulez faire cette étude répondent aux critères définis précédemment. Vous pouvez aussi faire ce repérage via des outils de cartographie en ligne.

Le matériel nécessaire (par groupe de 3-4 élèves)

  • 1grille de 5 carrés de 10 x 10 cm chacun qui vous permettra de délimiter votre zone d’observation. Vous pouvez utiliser du grillage dont la maille fait 10 x 10 cm ou imprimer le document « grille » (page suivante) ;
  • de la ficelle pour fixer la grille ;
  • 1 loupe (grossissement x10) ;
  • 1 boussole ou votre téléphone pour repérer l’exposition de la face de l’arbre ;
  • 1 peu d’eau ;
  • 1 appareil photo (facultatif) ;
  • 1 livret de participation.

 

Quelques précisions sur le protocole

Pourquoi poser une grille avec 5 cases ?
Dans ce protocole, comme souvent en écologie, nous évaluons deux paramètres : le nombre d’espèces présentes et l’abondance de ces es. Le fait de trouver un lichen dans une seule case indiquera qu’il s’agit d’un lichen moins abondant que s’il était présent dans toutes les cases.
Dans nos analyses pour évaluer la qualité de l’air, nous tiendrons compte de ces deux paramètres (diversité des espèces et e de chacune).

Pourquoi inventorier les 4 faces de l’arbre ?
Lors d’études préliminaires, nous avons remarqué que la face de l’arbre la plus abondante en lichen varie selon de nombreux facteurs : zone géographique, humidité et ensoleillement des différentes faces, proximité de bâtiments...
Pour contourner cette difficulté, nous avons donc fait le choix de vous demander d’étudier les 4 faces de chaque arbre.
 
Et pourquoi faire un relevé sur 3 arbres ?
Réaliser les observations sur trois arbres permet d’avoir une vision plus globale d’un site. Cela permet également de er les résultats si un des arbres est plus riche ou plus pauvre que les autres.

Comment évaluer la qualité de l’air à partir des lichens ?
Il existe actuellement une méthodologie, appelée Fomofa, qui permet d’évaluer la qualité de l’air en se basant sur les types de lichens présents (crustacé, foliacé et/ou fruticuleux). Cette méthode indique que :

  • s’il n’y a que des lichens crustacés, il y a probablement une pollution atmosphérique relativement importante ;
  • s’il y a des lichens crustacés et foliacés, la pollution atmosphérique est modérée ;
  • enfin la présence de lichens fruticuleux indique une pollution atmosphérique très faible.

Dans le cadre de ce protocole, nous essayerons d’être encore plus précis (c’est d’ailleurs pour cela que nous vous demander de nommer les lichens observés)... mais pour cela, il nous faut beaucoup de données !

 

Titre de l'étape
Étape n°4 : Identifiez et envoyez vos données
Texte

 

Quelques informations sur la détermination des lichens

En France, il existe plusieurs centaines d'espèces de lichens dont la détermination n'est pas toujours simple. Pour vous aider,  nous vous conseillons de réaliser vos observations par temps secs et de vous munir d'une loupe !

La clé de détermination que nous proposons dans le livret de participation, conçue en partenariat avec Particitae, permet de reconnaître les lichens les plus fréquents dans les villes et villages de France métropolitaine.

Saisir vos données

L'envoie de vos observations aux chercheurs est très rapide et ne devrait vous prendre que quelques minutes !

Avant de nous dire quelles es ont été vues, il faudra commencer par décrire l'environnement dans lequel vous avez réalisé vos observations : êtes vous en n ou rural ? vos arbres sont-ils à l'ombre ou la lumière ? Toutes ces informations sont susceptibles d’expliquer la répartition des lichens observés. Cette description de l’environnement proche est appelée "Zone d’observation" (

télécharger un document résumant les questions qui vous seront posées

). Cette étape peut-être faite avant la séance avec les élèves et ne sera demandée qu'une seule fois.

 

Titre de l'étape
Étape n°5 : Et plus si vous le souhaitez !
Texte

 

En mettant en place ce protocole, vous permettrez à vos élèves de découvrir, sur le terrain, une partie de la biodiversité présente dans votre établissement. Mais vous pouvez aller encore plus loin  !

Ainsi, en amont de la participation, vous pouvez faire réfléchir vos élèves à l’importance du respect du protocole. L’objectif est qu’ils comprennent que la standardisation induite par un protocole permet aux scientifiques de comparer les observations réalisées à un point A à celle d’un point B : la durée d’observation, la méthode d’observation sont les mêmes quels que soient l’endroit ou l’observateur. Outre le protocole qui doit être scrupuleusement respecté, les élèves comprennent la nécessité pour les chercheurs d’avoir de nombreuses données dans l’espace mais aussi dans le temps.

Après avoir participé, vous pourrez utiliser les résultats disponible sur le site pour, par exemple, comparer la richesse et la biodiversité de votre établissement à celle d’autres établissements. Vos élèves pourront ensuite proposer des hypothèses pour expliquer les différences de peuplement (des facteurs tel que la pollution ou l’humidité par exemple).

Protocole

Protocole lichen : Lichen