Des algues qui disparaissent ?

De moins en moins d’algues semblent recouvrir les ns. Les données issues du protocole Algues brunes et bigorneaux pourraient nous permettre de vérifier cette diminution et de comprendre quelles en sont les causes.

 

Un déclin visible

Depuis une vingtaine d’années, sans que les scientifiques ne sachent véritablement pourquoi, la quantité d’algues brunes semble diminuer sur certains endroits. Ceci se traduit par un changement du recouvrement des algues sur les rochers (hauteur et e des masses algales), mais aussi par un changement des es présentes. Les algues brunes que nous étudions peuvent alors être remplacées par des huîtres, des moules, ou encore des patelles. Ces changements modifient la quantité de ressources disponible pour les communautés de es et peuvent donc faire également diminuer la quantité de ces gastéropodes.

 

Image

 

Un besoin d’observations pour comprendre

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette disparition des algues brunes :

  • le changement climatique, 
  • le nombre de visiteurs croissants sur le bord de mer,
  • les pollutions,
  • des es exotiques envahissantes qui empêchent le développement des algues brunes,
  • la prolifération de certains rs, comme les patelles, au point de limiter le développement des algues brunes.


Autant d’interrogations que les scientifiques vont essayer de comprendre grâce à vos observations ! Pour le moment, leur principale hypothèse est que cette diminution des algues n’est pas liée à un seul facteur mais que plusieurs de ces facteurs agissent ensemble.