Liste des newsletters déjà parues

Lettre d'information n°
53

Avant notre prochaine newsletter qui portera sur les résultats scientifiques à l'origine de notre programme Alamer et la suivante qui traitera des dernières tendances sur les oiseaux, nous vous proposons une newsletter purement informative.

Lettre d'information n°
52

Cette année le nombre de classes participantes a fortement augmenté par rapport aux années précédentes. Ainsi, pour la première année, plus de 10 000 élèves ont participé à notre dispositif contribuant directement à la recherche sur la biodiversité en France ! Bravo et merci à tous, nous vous donnons rendez-vous à la rentrée prochaine pour de nouvelles observations !

L'enjeu est d'importance ! Car, vous l'aurez compris, Vigie-Nature École n’est pas qu’un simple site web proposant des ressources pour les élèves, c’est un avant tout un programme de sciences participatives. Les données collectées par vos élèves sont réellement utiles à notre équipe de recherche. En participant, vos élèves aident à améliorer la connaissance et la compréhension de la biodiversité !

Lettre d'information n°
51

De nouvelles sessions de formations sont prévues d'ici à la fin de l'année scolaire pour aider les enseignants à, notamment, saisir les données sur notre site.

 

Lettre d'information n°
50

Classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979, le Mont Saint-Michel s’ensable d’années en années, probablement en lien avec la mise en service d’un barrage sur le Couesnon en 2008. Si la perte de son caractère insulaire est déjà un sujet en soi, les écologues s’inquiètent de plus en plus pour la biodiversité inféodée à la baie, en plein déclin. Malheureusement, c’est une situation fréquente que l’on rencontre un peu partout en France

Une équipe de chercheurs menée par Bruno Serranito du MNHN a publié en 2021 les résultats d’une étude qu’ils ont menée sur les données récoltées pendant 8 ans - de 2012 à 2020, par les participants au protocole BioLit le long de la côte nord-atlantique !

 

Lettre d'information n°
49

Étudiante en ingénierie agronome spécialisée en Data Science, Amélie Robinet a consacré son stage de fin de cycle aux effets de l’urbanisation sur les s. Pour cela, elle s’est appuyée sur les données récoltées depuis 2013 par les scolaires et le grand public dans le cadre du protocole Sauvages de ma rue. L’abondance de ces données permet en effet de dégager (voire de quantifier, quand c’est possible !) de bons indicateurs expliquant la présence ou l’absence de biodiversité dans un milieu, afin de proposer des aménagements adaptés ou encore d’engager des actions de prévention proportionnées.

Lettre d'information n°
48

A partir des données collectées dans leur établissement et aux alentours, vos élèves pourront émettre des hypothèses pour expliquer la répartition des êtres vivants suivis. Ces hypothèses n’ont de valeur que localement, pour les valider, il est nécessaire d’avoir plus de données. Avec Galaxy Papers, ils pourront vérifier si, sur l’ensemble des données, leur hypothèse se confirme.

Lettre d'information n°
47

Dans les médias, la questions de l'impact de la qualité de l'air est souvent abordée. Benjamin Canut, stagiaire de Master au Muséum national d'Histoire naturelle, a analysé les données issues du protocole Lichens Go pour vérifier s'il était possible de faire un lien entre pollution en NO2 et nombre d'espèces de lichens. Nous vous disons tout !

Lettre d'information n°
46

Les chercheurs ont analysé les données prélevées par les participants à Vigie-Chiro entre 2006 et 2019 sur près de 7 000 sites en France, que ce soit au cours de circuits routiers, pédestres ou en point fixe (le protocole que nous proposons au sein de Vigie-Nature École). Ces analyses ont permis d’établir des tendances sur l’évolution des populations de 6 espèces de chauve-souris communes (pour les autres espèces, le nombre de données d’observations sont encore insuffisantes pour établir ce type d’indicateur, d’où l’importance de votre participation !).

Lettre d'information n°
45

Cette année le nombre de classes participantes est en forte baisse, ce qui est lié à la crise sanitaire. En effet depuis le mois de mars nous n'avons recueilli que très peu de données alors que le printemps est habituellement la période de l'année où les classes participent le plus. Il est à noter que le nombre d'observations reste très haut, nous avons connu au début de cette année scolaire un record de participation. Merci donc à tous ceux qui ont pu participer et nous vous donnons rendez-vous à la rentrée prochaine pour de nouvelles observations !

L'enjeu est d'importance ! Car, vous l'aurez compris, Vigie-Nature École n’est pas qu’un simple site web proposant des ressources pour les élèves, c’est un avant tout un programme de sciences participatives. Les données collectées par vos élèves sont réellement utiles à notre équipe de recherche. En participant, vos élèves aident à améliorer la connaissance et la compréhension de la biodiversité !

Abonnement Simplenews

Abonnez-vous à notre lettre d'information
Entrez votre adresse email.