Se développer en ville

Une fois la jeune plante arrivée en ville, il faut qu’elle puisse s’y développer. Dans les fractures du béton et sous le bitume, les plantes peuvent trouver des difficultés mais aussi  des avantages à cette  vie citadine.

 

La ville, un habitat difficile

En ville les conditions sont souvent difficiles. Généralement, les plantes ont besoin d’un pour pouvoir étendre leurs racines et trouver les éléments essentiels à leur développement, en ville elles doivent souvent se satisfaire d’une simple fissure ou d’un sol de quelques centimètres. Entre deux bâtiments, la lumière du soleil peut ne jamais être au rendez-vous ou bien au contraire griller les plantes toute la journée. Enfin, la présence de nombreux polluants ou même d'herbicides peut altérer le développement des plantes.

Photographie d'un pissenlit poussant à travers l'asphalte
Une couche d’asphalte ne suffit parfois pas à arrêter la croissance spectaculaire d’un pissenlit © La cabane de Tellus

 

Les avantages de la vie citadine

Mais il y a des avantages à s’installer en ville. La compétition notamment est réduite avec les autres végétaux, les plantes étant plutôt rares à cause des difficultés présentées plus haut. Parfois les températures sont moins extrêmes en ville, et une plante très sensible au gel par exemple pourra y trouver un avantage. Il y a également une présence abondante de matières riches en sels minéraux azotés (urine, déchets, excréments, polluants...) les plantes en ayant besoin pour leur développement.

En savoir plus

Le saviez-vous ?

Le béton, de part sa nature chimique (proche de certaines roches), est peu résistant aux chocs thermiques qui peuvent le rendre friable et poreux en surface. Il suffit de quelques temps sans entretien pour qu’un Laiteron maraîcher s'installe dans une petite fissure où ses racines recevront suffisamment d’eau et de sels minéraux pour se développer.


L'asphalte (mélange de bitume, dérivé du pétrole, et de graviers) est une matière très résistante, quasiment non biodégradable mais beaucoup plus déformable que le béton. Certaines plantes comme la Laitue sauvage et le Pissenlit réussissent à s'y implanter et croître de façon spectaculaire.